Rôle exercé par une addition de manganèse sur le comportement structural des fontes à graphite sphéroïdal

par Jalel Briki

Thèse de doctorat en Métallurgie

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L’étude de l'influence exercée par le manganèse sur le comportement structural des fontes GS a concerné des matériaux contenant de 0,26 à 2,15 % pds Mn. A l'état brut de coulée, l'accroissement de la teneur en manganèse favorise nettement la structure perlitique. Le comportement au chauffage de la fonte riche en manganèse s'avère similaire à celui de la fonte non chargée en cet élément, excepté en ce qui concerne le phénomène de graphitisation dont la cinétique est fortement ralenti Les courbes des diagrammes TRC de la fonte GS (tracées à partir de 930°C) sont d'autant plus déportées vers les temps croissants que la teneur en manganèse excède 1 à 1 ,5% pds : ce fait traduit une amélioration sensible de la trempabilité (Vc = 5°/s). Lors des trempes étagées, le comportement de l'austénite enrichie en manganèse (teneur > 1 ,5% pds) se caractérise en particulier par la possibilité - entre ‘10 et 580°C - de développer la précipitation d'une cémentite substitué en Mn et Si. Le diagramme TTT est également déplacé vers les temps croissants en fonction de l'augmentation de la teneur en Mn. A la faveur d'un revenu de la structure, résultant d'une trempe préalable à 20°C et pour une concentration en Mn supérieure à 1,5 % pds, l'austénite résiduelle (ϒR) évolue en deux temps : rejet du carbone en excès sous forme d'une cémentite substituée (Mn + Si) et formation concomitante d’une austénite appauvrie ϒa; cette dernière se transforme en (α + carbures) lors d'une deuxième étape.

  • Titre traduit

    Effect of manganese addition on the structural behaviour of ductile cast irons


  • Résumé

    The influence of manganese on the structural behaviour of spheroidal graphite cast iron was investigated in samples containing, 26 to 2. 15 wt % Mn. In the as-cast state, increasing the amount of manganese assists the development of a perlitic structure. On heating the behaviour of the material enriched in Mn, is similar to that of the unalloyed cast iron; nevertheless, kinetics of graphitization is considerably reduced. Transformation diagrams on continuous cooling (CCT) drawn from 930°C are shifted towards longer long-term as the percentage of manganese exceeds 1. 5 wt % this leads to a better quenchability (Vc > 5°/s). During isothermal treatments, austenite enriched in Mn (> 1. 5 wt %). May transform to a cementite with substitutional elements (Mn and/or Si). The isothermal transformation diagrams (TTT) are also shifted towards longer time as Mn content more and more important. When tempering the structure previously quenched down to ambient (and with Mn > 1. 5 wt %), the residual austenite ϒR transforms in two steps: rejection of carbon in excess in a (Mn + Si) substituted cementite with correlative impoverishment of the austenitic phase, this later ϒa phase being decomposed into (α+ carbide)during the second stade.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136-II p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 136

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1985)298
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034124
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.