Contribution à l'étude géochimique et isotopique des nappes profondes du Sahara Nord-Est septentrional, Algérie

par Abdelhamid Guendouz

Thèse de doctorat en Géologie appliquée. Ressources en eau

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette étude correspond à l'extension du projet entrepris à l'initiative de l'UNESCO pour le développement des ressources en eau du Sahara septentrional Algéro-Tunisien (1972). En utilisant les méthodes isotopiques et géochimiques, ce travail concernant la partie Algérienne apporte des éléments de réponse sur : - Les conditions de recharge des aquifères du Continental Intercalaire et du Complexe Terminal. -La recharge actuelle de ces aquifères. -Les intercommunications entre les différents réservoirs (problème de drainance). -Les processus de minéralisation des différentes nappes ainsi que l'origine des fortes salinités. - Les temps de transit ou estimation des "âges" des eaux. Pour la nappe profonde du Continental Intercalaire l'utilisation d'un chronomètre à longue période, le chlore 36.

  • Titre traduit

    Geochemical and isotope studies of the deep aquifers in the Northeastern Sahara, Algeria


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 216-228

Où se trouve cette thèse ?