Étude de la structure et de l'expression au cours du développement de Dictyostelium discoideum de deux gènes codant pour des protéines apparentées à des thiol-protéases

par Françoise Presse

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Betty Felenbok.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Jean-Claude Mounolou.

Le jury était composé de Betty Felenbok, Jean-Claude Mounolou, Michel Jacquet, Daniel Blangy, Jean-Claude Patte.

Les rapporteurs étaient Michel Jacquet.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est la caractérisation et l’étude de séquences géniques régulées différentiellement au cours du développement de Dictyostelium discoideum. Par sélection d’une banque d’ADN génomique de D. Discoideum avec une sonde d’ADNc correspondant à un gêne régulé au cours du développement, nous avons isolé une séquence d’ADN génomique. L’analyse structurale des gènes et l’établissement des séquences nucléotidiques ont montré une organisation différente et une faible identité nucléotidique globale (25%) entre ces deux gènes. Cependant d’importants homologies ont été trouvées au niveau des séquences protéiques correspondantes, particulièrement dans une région correspondant au site actif de diverses thiol-protéases (cathepsine H et B. , papaïne, actinidine). Ces résultats suggèrent donc que les gènes correspondant à ces deux séquences clonées codent vraisemblablement pour des enzymes protéolytiques distinctes appartement à la classe des thiol-protéases. L’étude de la régulation de ‘l’expression de ces deux gènes a révélé que les ARNms spécifiques apparaissaient dans le cytoplasme au stade de l’agrégation et qu’ils s’accumulaient à des étapes différentes du développement. Par ailleurs, les travaux de distribution subcellulaire et de transcription in vitro ont montré que l’expression de ces deux gènes était principalement régulée au niveau de la transcription. Cependant, dans le cas du gène correspondant au clone génomique, certains mécanismes post-transcriptionnels pourraient également intervenir de façon additive. Les perspectives de travail proposées devraient permettre de mieux comprendre la régulation de la synthèse de ces protases et leur rôle dans le processus de différenciation cellulaire de Dictyostelium discoideum.

  • Titre traduit

    Structure and developmental expression of two genus coding for thiol-proteinase like proteins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126 f.-[33] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 118-126

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1985)235
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034063
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.