Isolement et caractérisation de mutants antigéniques du virus rabique

par Patrice Coulon

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de Anne Flamand.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette thèse présente l’étude de mutants antigéniques du virus de la rage et en particulier de ceux qui sont devenus avirulents pour les animaux adultes. Quatre cent vingt-trois mutants résistants à la neutralisation par 10 anticorps monoclonaux anti-glycoprotéine ont été sélectionnés à partir d’un stock mutagénisé au 5-FU ou de clones de la souche CVS. Les mutants qui sont devenus résistants aux anticorps 194-2 et 248-8 (qui reconnaissent le site antigénique III) sont tous avirulents. Le site antigénique III de la glycoprotéine a été étudié de manière approfondie à l’aide de 4 anticorps monoclonaux dont l’un a été isolé dans notre laboratoire. Les mutants résistants aux anticorps du site III portent des mutations localisées entre les acides aminés 330 et 338 de la glycoprotéine. Les mutants avirulents ont tous perdu l’arginine en position 333. Un décapeptide correspondant à cette région a été synthétisé. Couplé à la sérum albumine bovine, ce peptide est immunogène mais les sérums anti-peptide contiennent peu d’anticorps reconnaissant le virus entier. Un chapitre décrit les caractéristiques des mutants avirulents en animal : pouvoir immunogène et protecteur, modification de la réponse immunitaire de l’hôte, mise en évidence d’un spectre d’hôte restreint. Ce travail démontre l’importance de la glycoprotéine du virus dans le processus de virulence, et l’intérêt que présente l’étude des mutants avirulents dans la compréhension des mécanismes moléculaires de la pathogénicité du virus rabique.

  • Titre traduit

    Isolation and characterization of antigenic mutants of rabies virus


  • Résumé

    This work presents the study of antigenic mutants of rabies virus which show a modified pathogenicity for adult animals. Four hundred and twenty three mutants that escape neutralization by 10 anti-glycoprotein monoclonal antibodies were selected from a 5-FU mutagenized stock or from 15 clones of the CVS strain of rabies virus. Every mutant which became resistant to antibodies 194-2 and 248-8 (recognizing antigenic site III) were found to be avirulent or attenuated. Antigenic site III of the rabies glycoprotein was extensively studied using 4 monoclonal antibodies. Mutants resistant to neutralization by one or the other monoclonal antibody have single point mutations located between amino acids 330 and 338 of the glycoprotein. Avirulent mutants have lost the arginine in position 333. Results of cooperative studies performed in animal infected with parental or avirulent strains are described. The immunogenic and protective power of the virus as well as the modification of its host spectrum has been studied. This work demonstrates the importance of the glycoprotein in the viral pathogenicity and the interest of avirulent mutants in the understanding of molecular mechanisms of viral virulence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple 148-[66] p.-[2] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 139-148

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1985)212
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034041
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.