Influence d'un changement en hydrogène sur les évolutions structurales d'alliages Fe-Ni-C, étudiées entre 4,2 et 300k par mesure du frottement intérieur

par Claude Prioul

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Georges Cizeron.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Georges Cizeron.


  • Résumé

    La technique du frottement intérieur a permis, d’une part de caractériser la transformation martensitique intervenant entre 225 et 4,2K dans les alliages Fe-Ni-C chargés en hydrogène, d’autre part de préciser les premiers stages de mobilité du carbone et/ou de l’hydrogène, lors du réchauffage de la structure martensitique récemment trempée, entre 4,2 et 300K. Trois modes de transformation martensitique ont été mis en évidence (« burst », athermique et isotherme). L’influence exercée par l’hydrogène sur le développement de ces trois modes de transformation peut être analysée de manière analogue à celle du carbone : stabilisation de la phase austénitique et renforcement de la structure. Lors du réchauffage de la martensite récemment trempée, un phénomène de relaxation de type SNOEK a été observé, donnant naissance à un pic de frottement intérieur à 250K pour une fréquence de 1,5 Hz. Dans le cas des alliages chargés en hydrogène, un pic de relaxation, associé à une interaction hydrogène-dislocations, apparaît à 150K. Aucune interaction notable entre le carbone et l’hydrogène n’a pu être notée.

  • Titre traduit

    Effect of hydrogen charging on structural evolution of Fe-Ni-C alloys studied between 4,2 and 300k by internal friction measurement


  • Résumé

    The martensitic transformation developing in the 225-4. 2K temperature range is characterized, using the internal friction technique, in Fe-Ni-C alloys doped with hydrogen. Furthermore, a study of carbon and/or hydrogen rearrangement in virgin martensite is presented. Hydrogen and carbon are shown to induce similar effects on the different martensitic transformation modes (burst, athermal and isothermal): a stabilization of the ɣ phase, as well as a strengthening of the lattice against the shear transformation? When reheating virgin martensite in the 4. 2-300K temperature range, two relaxation processes are observed for 1. 5 Hz experiments: - the first one, at 150K, has been associated to a hydrogen-dislocations interaction. – The second one, at 250K, is interpreted in terms of a SNOEK like relaxation resulting from reversible carbon redistribution in the screw dislocation stress field.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (218 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 209-218 (245 réf.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1985)131
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-033959
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.