Recherche des mécanismes d'inactivation chromosomique chez les clones diploides non-complémentants produits par fusion de protoplastes de Bacillus subtilis

par Khadija Ben Khelifa

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Certaines bactéries diploïdes issues de la fusion de protoplastes de cellules de B. Subtilis, présentent la suppression phénotypique d'un des deux génômes parentaux et par conséquent une absence de complémentation fonctionnelle. On qualifie ces bactéries de Ncd (non-complementing diploids). Dans le but de rechercher si l'inactivation chromosomique observée chez les bactéries Ncd est corrélée avec une organisation «anormale» du nucléoide et/ou une modification de la structure primaire de l'ADN «éteint», trois approches ont été entreprises. La caractérisation des nucléoides extraits de souches Ncd, portant le prophage 105 sur le chromosome inactif, a montré qu'il n'est pas accessible de purifier de façon homogène, les deux nucléoides parentaux, par sédimentation en gradient de saccharose. La visualisation en microscopie électronique des bactéries Ncd indique qu'il n'y a pas de compartimentation pour les deux types de chromosome dans la cellule. Cependant, la configuration de la membrane cytoplasmique des bactéries Ncd, apparaît différente de celle des cellules haploïdes. L'étude de l'activité transformante d'un génôme inactif a montré que, lorsque le lysat brut d'une colonie Ncd est utilisé comme ADN donneur, les allèles sauvages non-exprimés sont incapables de transformer efficacement les bactéries compétentes. Cependant, cette activité peut être restaurée, après traitement à la protéinase K du lysat ou après purification de l'ADN. Il semblerait qu'une ou plusieurs protéines, attachées au nucléoide non­ exprimé in-vivo, masque la capacité transformante des marqueurs qui lui sont associés. L'existence de séquences nucléotidiques dans l'ADN inactif pouvant servir de signal pour l'association préférentielle de telles protéines, n'a pas été confirmée. Tout au moins pour trois séquences nucléotidiques examinées et en utilisant comme marqueur spécifique du chromosome "éteint" la séquence du phage 105. L'ensemble de ces résultats semble indiquer que l'inactivation d'un chromosome bactérien entier, n'est pas due à une modification de la structure primaire de l'ADN mais résulte d'une conformation «particulière» du nucléoide.

  • Titre traduit

    Study of the mechanisms of chromosomae inactivation in diploid non complementing clones obtained by protoplast fusion in Bacillus subtilis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (84 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 77-84

Où se trouve cette thèse ?