Contribution à l'étude de la conductivité électrique du sélénium-tellure liquide sous haute pression

par François Montero

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de R. Perron.

Soutenue en 1985

à Paris 7 .


  • Résumé

    Dans la première partie de ce travail, nous présentons la structure des alliages Seₓ Te₁₋ₓ à l'état ordonné (solide cristallin) et désordonné (solide amorphe, liquide) ainsi que les propriétés physico-chimiques de l'état liquide. Nous rappelons les travaux antérieurs sous pression normale et sous haute pression. Les deuxième et troisième parties décrivent respectivement nos méthodes expérimentales et nos résultats. Nous rendons compte des problèmes techniques que nous avons dû surmonter. Lorsque cela a été possible, nous comparons nos résultats à ceux d'autres auteurs. Dans la dernière partie, nous présentons les mécanismes de conduction possibles dans les chalcogénures liquides et les particularités électroniques de ces matériaux (existence de centres de défauts). Nous analysons ensuite nos résultats dans le cadre du modèle de la phase aléatoire (HINDLEY) et essayons de montrer qu'il s'accorde assez bien avec l'expérience. Nous concluons en résumant notre travail et en donnant les voies expérimentales qui permettraient de l'améliorer.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 Vol. (64 f. - [28] f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 57-60

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F7 (1985) 132
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.