Etude de la variabilité du génome des souches de cytomégalovirus humain par hybridation moléculaire

par Ronald Colimon

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Susan Michelson.

Soutenue en 1985

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le génome du Cytomégalovirus humain (CMVH) est le plus grand (Mr 155 x 10⁶) et le plus complexe de tous les génomes des Herpetoviridae connus à ce jour. Nous avons analysé la variabilité du génome de ce virus. L'étude a porté sur l'ADN viral, extrait et purifié à partir de cellules MRC-5 infectées par 57 isolats de CMVH et 3 souches de référence (AD 169, Davis et Towne). L'extraction de l'ADN viral est réalisée par une technique dérivée de celle de Hirt. L'ADN des 60 souches est digéré par les enzymes de restriction Hind III et Eco R I. Les fragments d'ADN sont séparés par électrophorèse et transférés sur filtre de nitrocellulose selon la technique Southern. Les filtres sont hybridés avec des sondes marquées au ³²P par translation de coupure. Ces sondes sont préparées à partir d'une banque de grands fragments d'ADN de CMVH (AD 169) clonés dans des cosmides et des plasmides. Nous avons montré que les profils de restriction Hind III et Eco R I de l'ADN des 60 souches sont différents. Il n'est pas possible sur la seule base des profils de restriction de proposer une classification simple des différentes souches de CMVH. Nous avons montré que les génomes des différentes souches de CMVH sont colinéaires et que les différents fragments produits par enzyme de restriction ont au moins 90% d'homologie de séquence. L'hybridation moléculaire de l'ADN des souches isolées et des fragments clonés dans des cosmides permet de construire rapidement la carte de restriction pour une enzyme donnée de tout nouvel isolat humain, à la condition de disposer d'une carte de restriction de référence, pour cette enzyme. La construction rapide de ces cartes de restriction rend désormais possible l'étude de la relation entre certaines particularités génomiques d'une souche fraichement isolée d'un malade et sa virulance.

  • Titre traduit

    Study of the variability of the genome of human Cytomegalovirus strains by molecular hybridization


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 Vol. (109 p.)
  • Annexes : 148 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F7 (1985) 043
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PAR7 F7 1985
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.