Décidabilité de l'équivalence forte des schémas récursifs de programmes monadiques

par Didier Caucal

Thèse de doctorat en Informatique théorique

Sous la direction de Laurent Kott.

Soutenue en 1985

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les systèmes générateurs finis et minimaux des équivalences "infinitaires" (sur les non-terminaux) des grammaires simples réduites et non réduites, sont détermines. Une amélioration de l'algorithme de Korenjak et Hopcroft est proposée. Une borne de décision est calculée. L'inter - réductibilité du problème de l'équivalence des R. P. S. Monadiques avec celui de l'équivalence infinitaire des grammaires simples est établie. Enfin un algorithme de décision de l'équivalence infinitaire des grammaires simples est donne

  • Titre traduit

    On the decidability of the strong equivalence of monadic programs recursive schemes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 Vol. (79 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 76-78

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F7 (1985) 037
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PAR7 F7 1985 37
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.