Contribution a l'étude des mécanismes de régulation de la lipolyse du tissu adipeux au cours de la gestation et de la lactation : étude bibliographique, étude expérimentale "in vitroe sur adipocytes isolés de brebis

par Jean-Pierre Iliou

Thèse de doctorat en Biochimie option Sciences alimentaires

Sous la direction de Yves Demarne.

Soutenue en 1985

à Paris 7 .


  • Résumé

    Chez la Brebis, au cours de la gestation et de la lactation, l'évolution du métabolisme lipidique du tissu adipeux est caractérisée par 2 phases métaboliques successives et opposées. La prmière est une phase d'accumulation des réserves lipidiques (lipogénèse élevée, lipolyse aibl), elle correspond aux 2 premiers tiers de la gestation. La seconde est une phase de mobilisation des réserves lipidiques (lipogénèse faible, lipolyse élvée), elle englobe les périodes du dernier tiers de la gestation et du début de la lactation. Ce profil d'évolution du métabolism lipidique doit permettre à l'organisme maternel de subvenir d'une part aux besoins énergétiques importants du foetus en fin de gestation et d'autre part, de préparer et de aire face au coût énergétique très élevé de la lactation. En utilisant un système d'incubation d'adipocytes isolés maintenus en survie, ces derniers étant prélevés sur des Brebis en cours de gestation et de lactation, l'étude expérimental a porté sur l'évolution de la réponse cellulaire à l'action de différents effecteurs de la lipolyse. La sensibilité des adipocytes aux stimuli lipolytiques de l'isoprénaline (caté¬cholamine de synthèse) et de la théophylline (méthylxanthine) croît au cours de la gestation pour tendre vers un maximum à quelques jours "pré-partum". Pendant la 3ème semaine de lactation, les cellules demeurent à un niveau élevé de sensibilité. Le niveau de l'effet antilipolytique de l'adénosine est proportionnel à la sensibilité des cellules isolées au stimulus lipolytique de l'isoprénaline. Cet effet rétro-régulateur a été mis en évidence de manière directe en présence d'adé-nosine et d'isoprénaline et de manière indirecte en présence d'adénosine désaminase. Les actions sur la lipolyse de 2 hormones, l'hormone placentaire lactogène ovine (oPL) et l'hormone de croissance bovine (bGh) ont été testées. L'oPL ne présente aucun effet, la bGh présente en début de gestation un effet de potentialisation sur l'action lipolytique du couple isoprénaline-théophylline. La réorientation complète du métabolisme lipidique à partir de la fin du second tiers de la gestation se reflète dans l'évolution de la sensibilité cellulaire aux stimuli lipolytiques de l'isoprénaline et de la théophylline. Les rôles suggérés dans la littérature pour la bGh et l'oPL au sujet de leur action lipolytique demeurent très controversés.

  • Titre traduit

    Adipose tissue lipolysis regulation during pregnancy or lactation, bibliographic studies, experimental isolated "in vitro" ovine adipocytes studies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (I-VI, 118, I-XI p.-86 F. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. I-XI

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TS (1985) 129
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PAR7 F7 1985
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.