Cytométrie en flux : application a l'étude de l'endocytose de ligands membranaires : cinétique, action de divers agents, mécanismes fondamentaux et intérêt

par Philippe Métézeau

Thèse de doctorat en ès-Sciences spécialité Biochimie

Sous la direction de Michel Goldberg.

Soutenue en 1985

à Paris 7 .


  • Résumé

    Dans la première partie technique, descriptive et prospective, nous rappelons le principe de la Cytométrie en Flux, ses applications récentes et les domaines nouveaux qu'elle pourrait permettre d'aborder. Nous décrivons ensuite un appareil qui permet de concentrer les particules triées et, par ailleurs, l'intérêt pour le tri de chromosomes d'analyser le signal de fluorescence selon ses diverses composantes. Dans la seconde partie, nous décrivons un protocole permettant une étude rapide et précise de l'endocytose d'un ligand membranaire. Cette méthodologie est appliquée à divers ligands (anticorps, concanavaline A, lipopolysaccharide) et divers types cellulaires (lymphocytes, fibroblastes, chondrocytes, humain, marin ou de lapin). Enfin, nous comparons l'endocytose d'immunoglobulines de surface par le lymphocyte du sang, provenant de sujets sains ou de patients atteints de dystrophie musculaire de Duchenne.

  • Titre traduit

    Flow cytometry applicated to membran ligand endocytose study: kinetics, drugs effect, mechanisms and interest


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153-15 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 144-153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TS (1985) 067
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.