L'Alcalose métabolique par déplétion sélective en potassium

par Pierre Girard

Thèse de doctorat en Biologie humaine. Physiologie

Sous la direction de Jean-Jacques Pocidalo.

Soutenue en 1985

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse, utilisant le modèle expérimental initialement validé du rat éveillé porteur de cathéters artériel et veineux à demeure, précise quatre aspects controversés de l'alcalose métabolique par déplétion en potassium. Elle établit l'élévation, significative dès la 3ème semaine, des bicarbonates et du pH plasmatiques, chez le rat soumis à une restriction en potassium isolée mais prolongée. Elle apporte des arguments nouveaux en faveur d'un mécanisme extra-rénal de création de cette alcalose, en montrant l'absence de variation, entre animaux témoins ou déplétés en potassium, de l'excrétion urinaire nette d'H⁺ ,du bilan de Na⁺ , de Cl⁻ et du taux d'aldostérone plasmatique. Elle démontre la réalité d'une compensation respiratoire à ce type d'alcalose, puis décrit les relations unissant PaCO2 et Pa02 à la concentration en bicarbonate plasmatique. Enfin, elle rapporte ces modifications des gaz du sang à une baisse significative du débit ventilatoire, qui semble ne résulter que d'un allongement de la durée expiratoire.

  • Titre traduit

    Metabolic acidosis by selective depletion in potassium


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (105 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 38-60

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TS (1985) 041
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.