Les monuments équestres de Louis XIV

par Michel Martin

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Antoine Schnapper.

Soutenue en 1985

à Paris 4 .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1986 par Picard à Paris

Les Monuments équestres de Louis XIV : une grande entreprise de propagande monarchique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (373 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 0691
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris). Département des Manuscrits et des livres anciens.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : I 4= 11041-1
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris). Département des Manuscrits et des livres anciens.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : I 4= 11041-2
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 595 (1)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 595 (2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1986 par Picard à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les Monuments équestres de Louis XIV : une grande entreprise de propagande monarchique
  • Détails : 1 vol. (239 p.)
  • ISBN : 2-7084-0326-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 231-235. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.