Contribution à l'étude d'un matériau de synthèse en vue de son utilisation éventuelle comme substrat de culture ou engrais retard

par Maryse Montarone

Thèse de doctorat en Physiologie végétale

Sous la direction de Denise Blanc.

Soutenue en 1985

à Nice .


  • Résumé

    Le travail qui fait l'objet du présent mémoire a été motivé par la possibilité offerte par l'industrie de fournir des matières synthétiques dont il est possible de maîtriser à la fois : la composition minérale à l'exception de l'azote, la solubilité, le conditionnement. De telles possibilités permettaient d'envisager l'utilisation de ces matériaux soit comme engrais retard en association avec un milieu pauvre, soit comme substrats de culture. C'est dans ce double objectif que la conception du matériel a été discutée et les études réalisées. Après un bref rappel de quelques notions d'agronomie qui ont servi de base à l'élaboration du matériau, nous présenterons successivement : la méthodologie générale mise en œuvre, les résultats obtenus sur le comportement des matériaux appréciés par voie chimique et par voie biologique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (72 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 71-72. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 85NICE58
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 85NICE58BIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.