Les contacts multimarchés et les comportements collusoires

par Franck Robert

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Christian Montet.


  • Résumé

    Cette thèse traite de la richesse stratégique des contacts multimarchés dans un cadre oligopolistique. Les vagues de fusions acquisitions et la volonté de diversification des firmes, les conduisent à se concurrencer sur de multiples marchés. Ce type de concurrence génère de nombreuses interrogations sur ses conséquences anticoncurrentielles auprès des économistes et des gestionnaires. Dans ce travail, nous souhaitons apporter un éclairage particulier sur de stratégies en apparence agressives, telles que la forclusion et la conquête des parts de marché. Les trois derniers chapitres présentent la dimension collusoire de ces stratégies en présence de contacts multimarchés. Nous utilisons une modélisation similaire à celle de Bernheim et Whinston (1990) qui évolue progressivement au cours de trois modèles originaux. Premièrement, nous nous sommes intéressés à l’impact de la différenciation multimarchés des produits sur les possibilités de collusion de prix. Les contacts multimarchés donnent la possibilité aux entreprises de coordonner leur politique de prix après avoir choisi une stratégie de différenciation asymétrique au travers des marchés. Deuxièmement, nous démontrons que les firmes en changeant de structure verticale, associée à la stratégie forclusion, permettent d’établir les conditions favorables à une collusion sur l’ensemble des multiples marchés. Troisièmement, nous expliquons qu’en présence de contacts multimarchés, les autorités puissent fournir à leur insu les conditions nécessaires au maintien de la collusion, tout en pensant garantir la concurrence. En effet les firmes peuvent profiter d’un désaccord des autorités pour modifier simultanément leur structure interne, afin de renforcer leur coopération sur l’ensemble des marchés sans êtres détectées. Le principal résultat de notre travail démontre que les contacts multimarchés vont donner une portée collusoire à des stratégies souvent présentés comme agressives. Dans ce contexte il ne s’agit pas de s stratégies agressives, comme celles d écrites par Carlton et Perloff, lesquelles permettent le soutien de la collusion sur un marché, mais de stratégies plus complexes dites multimarchés. Ces stratégies rendent possible non seulement le soutient de la collusion sur le marché où les firmes ont adopté un comportement agressif mais également sur ceux où elles n’ont pas modifié leur stratégie. Les firmes dissimulent ainsi leur intention collusoire tout en élaborant un mécanisme d’entente au niveau multimarchés.

  • Titre traduit

    Multimarket contacts and collusive behaviours


  • Résumé

    This thesis analyzes the strategic possibilities of the multimarket contacts in an oligopolistic frame. The waves of mergers acquisitions and the will of diversification of firms, drive them to compete on multiple markets; this type of competition generates a lot of questions on its anticompetitive consequences with the economists and the researchers in management. In this work, we explain on seemingly aggressive strategies, such as the foreclosure and the conquest of market shares. The three last chapters present the collusive dimension of these strategies in multimarket contacts. We use the model of Bernheim and Whinston (1990) which evolves during three original models. At first, we interest at the impact of multimarket differenciation of products on the collusive prices. Multimarket contacts give possibilities to firms to coordinate their price policy after the asymmetric differenciation through markets. In second, we show that firms changing vertical structure allow to establish collusive conditions. At third, in multimarket contacts, authorities give unintentionally the necessary conditions for the enhance for the collusion, by thinking of keeping the competition. Our principal result show how the multimarket contact give a collusive dimension to aggressive strategies. These strategies can allow firms to sustain the collusion on a market but also on those markets where they don’t change their behavior. Firms can hide their collusive intention while elaborating an agreement mechanism at the multimarket level.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (290 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 266-283

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Institut d’Administration des Entreprises - École de Management de Normandie. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH - 2005, ROBE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.