Les rapports arabo-africains : de la solidarité politique à la coopération institutionnelle (un exemple de coopération Sud-Sud) 1960-1984

par Mohamed Elhajid

Thèse de doctorat en Droit international

Sous la direction de André Castagné.

Soutenue en 1985

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Les relations arabo-africaines sont profondément enracinées dans l'histoire des deux communautés. Elles ont pris une nouvelle forme et une nouvelle orientation après l'ère des indépendances où de nouveaux pays ont vu le jour, créant ainsi une nouvelle conception des relations internationales. La solidarité arabo-africaine se justifie non seulement par rapport aux questions d'indépendance politique et de lutte contre le colonialime, le racisme, l'apartheid et le sionisme, mais également et surtout par rapport à l'indépendance économique du Tiers-Monde qui doit s'unir pour la réalisation d'un nouvel ordre économique international plus juste et plus équitable, et à cet égard, la coopération arabo-africaine qui constitue une nouvelle forme de coopération internationale (Sud-Sud) peut avoir un effet d'entraînement sur les autres nations du Tiers-Monde qui pourraient désormais opter pour une nouvelle conception du développement, atténuant ainsi la dépendance par rapport au Nord, et contribuant par là même au développement réel du Sud.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : VII-263 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. I-VII

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : JTH 85 ELH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.