Recherches expérimentales sur la formation des tissus minéralisés : mise en évidence du rôle mnémonique des matrices extra-cellulaires

par Jean Decool

Thèse de doctorat en Sciences naturelles

Sous la direction de André Dhainaut.

Soutenue en 1985

à Lille 1 .


  • Résumé

    La différenciation cellulaire est le résultat de la transmission d'une information issue du génome qui à travers le cytoplasme peut modifier la morphologie cellulaire et favoriser la synthèse de protéines spécifiques. Nos recherches tentent de démontrer que l'information peut être reconnue dans les matrices exta-cellulaires issues du cytoplasme. Au moyen de transplantations, dans le tissu conjonctif ou à l'intérieur de l'os de souris, de matrices extra-cellulaires d'os, de dentine ou d'émail humain, seules ou en association, on obtient la formation d'os, d'ostéodentine, d'orthodentine et d'émail ; ces tissus sont accompagnés de fibrillogenèse. Le tissu conjonctif est capable de modifier les matrices issues de la dentine, et le tissu épithélial est capable de modifier les matrices issues de l'émail. Les matrices extra-cellulaires excercent un chimiotactisme sur les cellules conjonctives. La présence de cellules épithéliales semble indispensable à l'obtention d'orthodentine ou d'émail.

  • Titre traduit

    Experimental research on the formation of mineralized tissues : evidence for the mnemonic role of extracellular matrix


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([66] f.-[26] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 7 f.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1985-55
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.