Caractérisation de céramiques piézoélectriques à faible coefficient de surtension par méthode d'identification

par Didier Noterman

Thèse de doctorat en Conversion des énergies

Sous la direction de Henri Kleimann.

Soutenue en 1985

à Lyon, INSA , en partenariat avec LGEF - Laboratoire de Génie Electrique et Ferroélectricité (Lyon, INSA) (laboratoire) .

Le jury était composé de Henri Kleimann.


  • Résumé

    Autour d'un de ses modes de vibration, une céramique piézoélectrique peut être représentée par un schéma électrique équivalent, défini à partir du modèle de MASO. La caractérisation de la céramique consiste à déterminer, pour le mode considéré le quadruplet (C, R, L, C) des éléments du schéma équivalent. L'exposé suivant propose une méthode d’optimisation de ces quatre paramètres, à partir de la courbe d'admittance de l'élément vibrant, en utilisant l’algorithme d'identification de Newton-Gauss. Une place importante est réservée à la description du procédé expérimental mis en œuvre, ainsi qu’à la comparaison de nos résultats avec 'ceux obtenus par les méthodes classiques.

  • Titre traduit

    = Characterization of piezoelectric ceramics with low overvoltage coefficient by an identification method


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (85 p.)
  • Notes : [-]Données extraites du formulaires de thèse soutenuePublication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p. 84-85

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(807)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.