Un noyau pour la communication et la synchronisation de processus répartis

par Victor Germán Sánchez Arias

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Guy Mazaré.

Soutenue en 1985

à Grenoble INPG .


  • Résumé

    Ce travail présente un modèle de noyau de communication pour les systèmes répartis. Son architecture, basée sur le modèle de CSP proposé par HOARE, a été définie pour un type particulier de système, les systèmes "temps réel" répartis sur un réseau local. Il s'agit donc d'un modèle adapté à une classe précise d'application, à l'opposé de la plupart des études qui traitent des noyaux de systèmes répartis généraux. Ce noyau est basé sur deux classes d'objets : les processus "normaux" pour exprimer les traitements séquentiels et de processus appelés canaux pour implémenter à la fois la communication et la synchronisation. Une implémentation de ce noyau a été réalisée sur UNIX

  • Titre traduit

    A kernel for the communication and synchronization of distributed processes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 p., pagination multiple)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 205142/1985/15
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : IMAG-1995-SAN
  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 1985 SAN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.