Contribution à l'étude biomécanique de la colonne vertébrale en vue de sa modélisation

par Mercédès Lorente

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Joannes Dimnet.

Soutenue en 1985

à l'Ecully, Ecole centrale de lyon .


  • Résumé

    Ce mémoire est une contribution à l'étude biomécanique de la colonne vertébrale. Il existe deux possibilités d'étudier la structure mécanique de la colonne suivant que l'on intégre ou non le système de contrôle involontaire. La première possibilité consiste à isoler la colonne vertébrale du système neuromusculaire et à l'étudier comme une structure mécanique inerte : c'est l'analyse in-vitro. La seconde technique consiste à étudier la colonne vivante pour un individu en situation statique ou quasi-statique (étude in-vitro) ou dans une situation de mouvement ou de tâche imposée (étude in situ). L'objet de ce travail est une réflexion sur la modélisation mécanique du segment intervertébral. L'étude d'un modèle mécanique respectant l'anatomie du segment intervertébral implique une analyse de chacun de ses éléments anatomiques constitutifs sous l'aspect de la fonction assurée, mais aussi sous l'aspect biomécanique. C'est l'objet du chapitre I. L'état des connaissances relatives au segment intervertébral pour ce qui concerne à la fois les résultats expérimentaux et les modèles proposés constitue le chapitre II. Enfin, dans le chapitre III nous montrons l'indispensable relation entre la modélisation et l'expérimentation. Compte-tenu de la complexité des phénomènes biomécaniques, une modélisation est indispensable et doit s'appuyer sur des observations cliniques et anatomiques ; et avoir une formulation mécanique. Les hypothèses aussi bien formelles que numériques doivent être étayées par une expérimentation fondamentale répondant à une question précise. Dans ce chapitre nous avons donné trois exemples de cette démarche. Cette étude préliminiare a des développements évidents : elle doit permettre de déboucher très rapidement sur la proposition d'un modèle mécanique du segment intervertébral inerte susceptible de répondre à toute classe de sollicitation. Dans un deuxième temps ce modèle sera inclus à un système complet prenant en compte la fonction stabilisation exercée par le système neuromusculaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 117 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1280
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : t1280
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1280
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.