Contribution à l'étude de la turbulence en écoulement moyen tri-dimensionnel : cas des réacteurs nucléaires

par Jean-Claude Rodet

Thèse de doctorat en Sciences. Mécanique

Sous la direction de G. Charnay.

Soutenue en 1985

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon .


  • Résumé

    A l'intérieur d'assemblages heaxagonaux de 3 ou 19 aiguilles de réacteur nucléaire, de type super-phénix, des champs de pression pariétales des champs cinématiques moyens et turbulents ont été mesurés. Pour ces derniers une méthodologie de mesure prenant en compte les contraintes d'orientations liées à la géométrie de l'assemblage est développée pour une simple sonde à deux fils chauds croisés. Le champ cinématique moyen obtenu est tri-dimensionnel ; il met en évidence des périodicités, un écoulement périphérique le long du boîtier, et rend compte de valeurs de vrillage. L'analyse locale des tenseurs de Reynolds permet de se ramener localement et dans des repères choisis à des situations bi-dimentionnelles tangentes. Des évaluations de longueurs de mélange sont effecutées dans des sous-canaux puis intégrées dans un code numérique de prédiction thermohydraulique afin d'améliorer celui-ci.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter library

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (143 f.)
  • Annexes : 30 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1242
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 136.997 CCL.TH.533
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.