Etude de cinq espèces du genre ceratocystis productrices d'arôme : nutrition et physiologie

par Luis Sanchez-Font

Thèse de doctorat en Nutrition et alimentation. Sciences des aliments

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1985

à Dijon .


  • Résumé

    Dans l'optique, de produire des arômes cinq espèces du genre ceratocystis, c. Moniliformis, c. Fimbriata, c. Radicicola, c. Paradoxa et c. Major ont fait l'objet de ce travail axé essentiellement sur la morphologie et le comportement physiologique de ces espèces sur divers milieux. Les caractéristiques culturales observées sur quatre milieux gélosés différents montrent que les cinq espèces étudiées sont séparables taxonomiquement par ces seuls critères. Les besoins nutritionnels étudiés à partir d'un milieu de base synthétique bien défini mettent en évidence, parmi 17 sources de carbone étudiées, l'importance de cinq d'entre elles sur la production de biomasse et d'arômes. Parmi les 13 substrats azotés retenus, les sources d'azote organique sont préférentiellement assimilées ; toutefois des différences apparaissent entre espèce, nature de la source d'azote et arôme produit. L’étude des facteurs de croissance souligne l'effet favorable de la thiamine et de la biotine. L’acidification du milieu au cours de la culture étant un facteur limitant, divers tampons ont été étudiés. Le tampon MOPS a donné de bons résultats. Une étude de la cinétique de développement des espèces étudiées montre que quatre d'entre elles présentent des temps de génération relativement courts (3 a 7 h. ) et que la production maximale d'arôme est obtenue après 30 a 48 h. De culture. Deux substrats d'origine agro-industrielle ont été étudiés. Parmi eux, le mout de raison a donné de bons résultats tant au niveau de la croissance qu'à celui de la production d'arôme

  • Titre traduit

    Study of five aroma producing ceratocystis species : nutrition and physiology


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 153-162 ; 78 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1985/14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.