Sellithyridinae, terebratulidae du crétacé d'Europe occidentale : dynamique des populations, systématique et évolution

par Danièle Gaspard

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de J. Roger et de Henri Tintant.

Soutenue en 1985

à Dijon .


  • Résumé

    Etude des térébratules biplissées du crétacé d'Europe de l'Ouest. Après avoir abordé le problème de la définition de l'espèce en paléontologie, on s'intéresse à la variabilité spécifique dans le temps et dans l'espace. Pour cela, on étudie la morphologie de la coquille des sellithyridinae selon une optique populationniste visant à cerner les modifications ontogénétiques et aussi la variabilité au sein de chaque population. Des comparaisons entre populations sont réalisées grâce aux outils statistiques tels que analyse factorielle et analyse discriminante. Pour une meilleure définition des espèces, on prend en compte des aspects microstructuraux de la coquille. Enfin on présente une révision systématique des sellithyridinae

  • Titre traduit

    Cretaceous sellithyridinae, terebratulidae from western Europe: dynamics of populations, systematics and evolution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (288 p.-8 f. de pl.)
  • Annexes : Bibliographie p. 281-288 ; 116 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1985/6
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.